SOGENI S.A.

Généalogie successorale internationale

Le de cujus en généalogie:


Le de cujus est l’alpha de la généalogie, celui ou celle par qui tout commence. Mais avant d’être repris par les généalogistes, cette expression latine a fait partie du jargon juridique des notaires, notamment dans le cadre des successions.

De cujus successione agitur

«De cujus» sont les premiers mots de la locution latine «(is) de cujus successione agitur», qui signifie celui de la succession duquel on déba» ou celui (celle) dont la succession duquel (de laquelle) il s’agit». On dit le ou la de cujus; le terme est invariable et se met en italique.

Par délicatesse, les notaires ont pris l’habitude d’utiliser cette expression lorsqu’ils rédigent un contrat de mariage ou un testament afin qu’en sa présence le donateur ne soit pas désigné dans l’acte qu’il signe par l’expression le (futur) défunt».Cela méritait bien une périphrase respectueuse. Le de cujus est donc le testateur, et devient plus tard la personne défunte dont on règle la succession (dont la succession est ouverte).

Cette formule latine est empruntée au droit canon (ou canonique, réglant le fonctionnement de l’Église catholique et de ses fidèles), héritier lui-même du droit latin. On trouve aussi l’expression de cujus bonis agitur, «celui des biens de qui il s’agi».

Pour le généalogiste, l’expression désigne l’individu dont on établit la généalogie. Le terme apparaît dans de nombreux logiciels spécialisés de généalogie. C’est la personne racine de la généalogie.

Un synonyme du de cujus est le «probant», la personne dont on recherche les ancêtres. Ce dernier terme est aussi employé dans le domaine médical, pour désigner le sujet qui est le point de départ de la recherche d’un problème génétique dans une famille.

Le de cujus désigne en théorie la personne à partir de laquelle on commence une généalogie, mais il/elle est en réalité le plus souvent l’individu dont on présente l’ascendance ou la descendance (peu importe qu’il/elle ait été en réalité le point de départ de la recherche généalogique). Ainsi, si les représentations actuelles placent le de cujusà la racine de son arbre généalogique, il n’en a pas toujours été ainsi. Au contraire, dans de nombreuses représentations généalogiques anciennes (comme par exemples des arbres de Jessé, représentation de la généalogie biblique du Christ), le de cujus est positionné à la cime de l’arbre, en gloire.

 

[retour]

 

SOGENI SA | Avenue du Théâtre 7 | 1005 Lausanne | SUISSE | Tél. : +41(0)21.925.92.30 | Fax : +41(0)21.925.92.35 | info[at]sogeni.com